Qu’est ce qu’un organisme de placement collectif immobilier ?

Publié le : 02 mars 20224 mins de lecture

L’OPCI ou Organisme de Placement Collectif Immobilier a pour objectif d’investir dans des immeubles dédiés à la location. En effet, il a comme particularité de détenir divers types d’actions ou de parts en fonction de la réglementation déterminée par l’Autorité sur les marchés financiers.

Organisme de placement collectif immobilier (OPCI) : qu’est-ce que c’est ?

Créé en 2008, l’OPCI permet aux particuliers d’épargner et d’investir indirectement dans l’immobilier tout en limitant les risques. Ainsi, les investisseurs tirent des plus-values et des revenus de la gestion de leur portefeuille immobilier. Toutefois, cette catégorie d’investissement s’étend aux professionnels sous la forme d’Organismes de Placement Professionnel Collectif Immobilier (OPPCI).

Quels sont les différents types d’OPCI ?

La Société de Placement à Prépondérance Immobilière à Capital Variable (ou SPPICAV) : c’est une société anonyme. Son objectif principal est de constituer un portefeuille immobilier, tout en investissant ainsi dans des titres. Ainsi, les plus-values de ces actifs (immobiliers et mobiliers) sont réaffectées aux actionnaires en fonction du nombre d’actions souscrites. En fonction de la réglementation en vigueur, la SPPICAV est tenue de réaffecter 50% des plus-values conçues sur les actifs immobiliers et au moins 85% des revenus locatifs.

Le Fonds de Placement Immobilier (ou FPI) : c’est une copropriété constituée de valeurs immobilières. Ces FPI sont donc composés d’immeubles, y compris les parts de sociétés (non cotées) qui détiennent la plupart des actifs immobiliers. Ceux-ci représentent 60 % du portefeuille du FPI. Ce dernier contient ainsi au moins 10 % de liquidités. Le FPI serait donc géré par une société de gestion de portefeuille et contrôlé par un certain conseil de surveillance de 9 membres maximum et de 5 membres minimum. De ce fait, elle offrira principalement un revenu spécifique.

Organisme de placement collectif immobilier : quels avantages ?

Contrairement aux SCPI qui sont constituées à 100% d’immobilier, le patrimoine des OPCI est composé d’au moins 60% d’immobilier (actions ou parts, immeubles de sociétés immobilières), avec une trésorerie de 5% et un solde d’actifs financiers (actions, obligations, trésorerie). Initialement réservé aux professionnels puis ouvert aux particuliers, il représente aujourd’hui un bon compromis d’investissement pour le grand public entre les fonds patrimoniaux élastiques et les contrats d’assurance-vie. En tant que tel, il offre un rapport risque/récompense attractif qui met en valeur tous les atouts d’une « pierre de papier », pouvant générer des rendements attractifs sans risque de capital excessif.

Un placement plus liquide que la SCPI, donc ses parts peuvent être revendues plus facilement et plus rapidement. Ses réglementations protègent également les investisseurs. En effet, un processus de suspension des rachats est conçu. Si les porteurs de plus de 20% d’OPCI demandent le rachat de leurs parts, alors cela pourrait provoquer une suspension de rachat, une crise de liquidité…

Plan du site